Quel mode de chauffage choisir ?

Le choix du système d'émission de chaleur à l'intérieur de l'habitation est important, car il va définir non seulement le confort mais aussi le rendement de la pompe à chaleur, et donc les consommations.

En fonction du mode de restitution des calories, la température de sortie d’eau de la pompe à chaleur est plus ou moins élevée.

Notre confort n’est pas directement lié à une température intérieure, on parle d’ailleurs plus de « sensation de bien-être » car il s’agit bien d’une sensation.

C’est le choix de l’émetteur de chauffage qui va la définir.

Nous pouvons convenir que chauffer un logement aux environs de 20 °C serait une température dite  » de confort  » et pourtant cette température d’air ne donnera pas la même sensation de confort selon que les parois du local sont plus ou moins bien isolées.

En effet, le corps humain est sensible à la température des parois du local (vers lesquelles il rayonne).

Ces parois sont d’autant plus froides qu’elles sont mal isolées. C’est le phénomène dit de «parois froides».

Pour ressentir une sensation de bien-être, la température résultante doit être aux environs de 18-19 °C.

Pour évaluer très simplement la température résultante, il suffit de prendre la température ambiante et la moyenne des températures des parois (sol, murs, etc.), et de diviser par deux :

T résultante = (T ambiante + T moyenne des parois) / 2.

INSTALLATION ET BALLON TAMPON

Selon le type d’émetteur (plancher chauffant, radiateur, etc.), il est parfois nécessaire d’installer un ballon tampon.

ballon tampon

Cela permet de stocker une réserve d’eau chaude destinée à accumuler l’énergie fournie par la pompe à chaleur et éviter les cycles courts.

Cette installation s’impose quand la pompe à chaleur ne pourra pas (en fonction des usages) évacuer moins des deux tiers des calories qu’elle peut produire, et donc provoquer des pannes sur celle-ci.

Elle s’impose donc:

– lorsqu’elle est sur des radiateurs,
– lorsqu’elle est mixte (par exemple plancher chauffant au rez-de-chaussée et radiateurs à l’étage),
– avec des ventilo-convecteurs,
– avec une PAC en relève de chaudière,
– avec un plancher chauffant dont la régulation pièce par pièce est gérée par des thermostats agissant sur des servomoteurs, électrovannes (qui vont diminuer ou fermer le débit).

La valeur recommandée pour le dimensionnement du volume du tampon est de 12 à 35 1/kW de puissance maximale de la pompe à chaleur.

Il est possible de monter un ballon tampon soit en série (généralement sur le retour), soit en parallèle (solution la plus courante).

Raccordé en parallèle avec la pompe à chaleur, il offre également une solution pour le découplage hydraulique (comme une bouteille de découplage).

travaux
Recevez 3 devis comparatifs pour une installation de pompe à chaleur.
Des chauffagistes près de chez vous. C’est gratuit et sans engagement !

devis

Commentaires
travaux
Recevez 5 devis comparatifs pour vos travaux dans votre logement.
Des professsionnels près de chez vous. C'est gratuit et sans engagement !
devis
Autres articles que vous pourriez apprécier :