Pompe à chaleur air eau

Contrairement à la pompe à chaleur air/air, la pompe à chaleur air/eau se base sur des sytèmes de chauffage à basse température. Il peut s’agir de planchers chauffants ou de radiateurs BT.

Les pompes à chaleur air/eau sont idéales en remplacement d’une chaudière existante.

pompe à chaleur air eau

Elles utilisent les mêmes émetteurs de chaleur : plancher chauffant ou radiateurs.

Les versions bi-blocs associent une unité extérieure et une unité intérieure.

Toutefois, il existe également des modèles monoblocs, qui regroupent tous les accessoires sous le même capot.

Ces derniers s’installent généralement à l’extérieur de la maison.

Les raisons de leur succès reposent sur le confort du chauffage à eau chaude, auquel s’ajoute un bon compromis entre coût d’investissement et d’exploitation.

Associé à un plancher chauffant-rafraîchissant, ce système est également proposé en version réversible, ce qui permet de gagner quelques degrés en été.

La pompe à chaleur s’occupe de tout, même des besoins sanitaires avec des modèles qui intègrent un ballon d’eau chaude.

Tarif pour une PAC air/eau : de 5000 à 10000 € HT en moyenne (hors pose). Crédit d’impôt de 15% (bonifié à 23% en cas de réalisation d’un bouquet de travaux).

Les inconvénients d’une pompe à chaleur aérothermique sont les suivants :

C’est un paradoxe : la performance des PAC aérothenniques décroît avec la température extérieure, quand les besoins de chauffage augmentent.

Un appoint est donc généralement à prévoir : une résistance électrique oomplémentaire ou une relève
par votre ancienne chaudière.

Autre contrainte : le niveau sonore de : l’unité extérieure, dont l’implantation doit faire l’objet d’une attention particulière.



Commentaires
travaux
Recevez 5 devis comparatifs pour vos travaux dans votre logement.
Des professsionnels près de chez vous. C'est gratuit et sans engagement !
devis
Autres articles que vous pourriez apprécier :