Qu’ est-ce qu’une maison « écologique » ?

La maison écologique constitue un habitat respectueux de l’environnement.

Pour sortir du flou et des auto-déclarations, plusieurs labels sont disponibles, qualifiant de la performance énergétique à l’impact environnemental global de l’habitation.

Pour les maisons neuves : la marque NF Maison individuelle démarche HOE additionne à la marque NF Maison individuelle un cahier des charges Haute qualité environnementale {HOE).

maison ecologique

Elle est accessible à des constructeurs proposant des maisons « en rapport avec les attentes et capacités financières » du maître d’ouvrage et dépassant les exigences réglementaires pour tout ou partie des quatorze « cibles » HOE, dont quatre sont incontournables : la relation du bâtiment avec son environnement immédiat, les nuisances du chantier, l’eau et l’énergie.

Les performances de cette dernière doivent dépasser de plus de 10 % les niveaux de la réglementation thermique RT 2005, ou de plus de 5 % si la maison utilise une énergie renouvelable.

Depuis 1974, la France s’est dotée de réglementations thermiques {RT), régulièrement durcies, qui fixent des seuils de performance aux construc1ions neuves.

La RT 2005 limite les pertes thermiques d’un bâtiment à environ 85 kilowatt­heures par mètre carré et par an (kWh/m²/an), ce qui est modeste au regard de ce que permet la technique.

La consommation d’énergie est un critère écologique prioritaire. Aussi, comme certains pays voisins, la France a défini en mai 2007 trois labels plus volontaristes que la RT 2005.

– HPE 2005 (Haute performance énergétique) : pour une consommation énergétique au moins inférieure de 10 % à la valeur de référence (Cep max) de la RT 2005.

Le suffixe « EnR » est accordé si le bâtiment est chauffé à 50 % ou plus par la biomasse ou par un réseau de chaleur alimenté à 60 % aux renouvelables.

– THPE 2005 (Très haute performance énergétique), pour une consommation inférieure d’au moins 20 % au Cep max. Et THPE 2005 EnR dès 30 % de gain et pour un recours important renouvelable.

– BBC 2005 (Bâtiment basse consommation), dans le neuf consommant entre 30 et 50 kW/m2 par an d’énergie primaire (selon la zone climatique et l’altitude), soit dix fois moins que la moyenne des logements français, ainsi que pour les bâtiments tertiaires et collectifs dont les besoins ne dépassent pas 50 % du Cep max.

Le niveau BBC est notamment atteint pour l’habitat portant la marque Effinergie (l’association de professionnels qui l’a mis au point), qui comporte une version « basse consommation » pour les bâtiments anciens qui, après rénovation, limitent leur consommation à 80 kW/m2 par an.


Commentaires
travaux
Recevez 5 devis comparatifs pour vos travaux dans votre logement.
Des professsionnels près de chez vous. C'est gratuit et sans engagement !
devis
Autres articles que vous pourriez apprécier :