Isolation des combles : des économies et plus de confort

L’isolation des combles est la solution à privilégier pour réduire ses factures d’énergie. Une isolation performante c’est aussi plus de confort et ce, été comme hiver.

L’isolation thermique des combles, une priorité pour économiser

isolation des combles

L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas. Partant de ce principe, l’isolation est un poste essentiel pour réduire durablement ses factures d’énergie.

L’isolation des combles est la première étape à réaliser car le potentiel d’économies est important. En effet, près de 40% des pertes énergétiques d’une habitation proviennent du toit.

Isoler ses combles, c’est la garantie d’une réduction importante des déperditions thermiques de son habitation et d’une réduction de ses factures.

Ne nécessitant aucun entretien, l’isolation des combles est la solution la plus rentable pour diminuer de manière significative ses factures de chauffage.

L’isolation des combles : plus de confort, été comme hiver

L’isolation des combles permet également d’améliorer le confort de son habitation été comme hiver.

isolation combles aménagés

En effet, une isolation performante va permettre de réduire les variations thermiques à l’intérieur de votre maison.

Plus que la température moyenne, ce sont les variations qui sont les principales causes d’inconfort.

Une maison correctement isolée sera plus confortable pour ses habitants puisque l’isolation va permettre de conserver la chaleur durant l’hiver et de préserver la fraîcheur durant l’été.

Valoriser votre patrimoine

Isoler ses combles va permettre de réduire la consommation énergétique de votre maison et d’améliorer ainsi sa note DPE (Diagnostic de Performance Energétique, document obligatoire pour toute vente ou location d’un bien immobilier).

En choisissant d’isoler vos combles, vous contribuez ainsi à valoriser financièrement votre maison.

L’isolation thermique, une réponse écologique pour l’environnement

En plus d’être rentable, l’isolation des combles permet également de préserver durablement l’environnement.

Avec une maison moins gourmande en électricité, vous préservez les ressources énergétiques naturelles et vous limitez les émissions de gaz à effet de serre.

Les étapes de l’installation

L’isolation des combles est une opération très rentable. Elle permet en effet de générer des économies importantes sur vos factures d’énergie. Suivant la typologie de la toiture, plusieurs techniques peuvent être employées.

– L’isolation des combles perdus

Les combles perdus sont situés en dessous de la toiture. Ils ne sont pas chauffés et doivent donc être isolés des parties habitables de la maison afin de réduire les déperditions de chaleur.

Pour isoler les combles perdus, deux configurations sont possibles :

1) Isolation sur le plancher : L’isolant est déposé sur le plancher.

2) Isolation entre les solives : L’isolant est alors déposé entre les solives. Dans ce cas, il est nécessaire de placer une première couche entre les solives d’une épaisseur équivalente à celles-ci. Puis, une seconde couche sera déposée au dessus des solives afin d’assurer une continuité thermique.

Plusieurs techniques de pose peuvent être envisagées selon le type de toiture :

1) Isolation des combles perdus par soufflage : L’isolant est projeté mécaniquement dans les combles. Cette technique permet d’atteindre des niveaux d’isolation maximum. La projection permet d’atteindre des zones difficiles d’accès et d’éviter les ponts thermiques.

2) Isolation des combles perdus avec des panneaux : Cette technique est destinée aux plafonds de combles perdus avec solives. Des panneaux sont déposés entre les solives.

3) Isolation des combles perdus avec des rouleaux : Réservés aux plafonds de combles sans solives, cette technique emploie des rouleaux qui sont simplement déposés. Elle permet d’isoler rapidement des surfaces mais avec une efficacité plus réduite par rapport à l’isolation par soufflage.

– L’isolation des combles aménageables

isolation des combles aménageables

Les combles aménageables sont situés sous la toiture. Ils doivent être chauffés afin de pouvoir y habiter.

Pour isoler des combles aménageables, deux configurations sont possibles :

1) Isolation sous les rampants : Une première couche d’isolant est déposée entre les chevrons. Elle peut éventuellement être complétée par une seconde couche, déposée en dessous des chevrons.

2) Isolation sur toiture : Des panneaux de toitures porteurs sont placés sur la toiture. Ils comprennent le support ventilé de couverture et l’isolation. Cette technique permet d’augmenter le volume habitable.

Financer son isolation des combles

Plusieurs dispositifs vous permettent de financer sereinement votre projet d’isolation des combles.

Le crédit d’impôt pour l’isolation des combles

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’isolation de vos combles si votre logement est achevé depuis plus de deux ans.

Les matériaux sont soumis à des exigences minimales de performances. Dans le cadre de l’isolation des combles, cette exigence est portée à R ≥ 5 m² K/W (La résistance thermique de l’isolant doit être supérieure ou égale à 5 mètres carré kelvin par Watt).

L’éco-prêt à taux zéro pour l’isolation des combles

L’isolation des combles est également comprise dans le dispositif de l’éco-prêt à taux zéro. Pour cela, il est nécessaire que les travaux d’isolation améliorent la performance énergétique globale du bâtiment.

Aides de l’ANAH pour l’isolation

Vous pouvez enfin bénéficier d’une subvention de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) pour la réalisation de travaux concernant l’amélioration de l’isolation.

Ces subventions sont soumises à des conditions de ressources (notamment financières).


Commentaires
travaux
Recevez 5 devis comparatifs pour vos travaux dans votre logement.
Des professsionnels près de chez vous. C'est gratuit et sans engagement !
devis
Autres articles que vous pourriez apprécier :